mercoledí, 4 maggio 2016


ARGOMENTI
IN EVIDENZA

passaggio a nord ovest    matteo miceli    ucina    j70    moth    finn    regate    gc32    vela    mini 6.50    dinghy    giancarlo pedote    vela olimpica    andrea mura    laser    nacra 17    melges32    desafio   

VOLVO OCEAN RACE

VOR: Sur les Grands Bancs

vor sur les grands bancs
redazione

La température est nettement descendue depuis une journée et sur les Grands Bancs, il ne fait plus qu'une douzaine de degrés. La mer devient aussi plus agitée avec le Gulf Stream qui affronte un régime de vent de Nord-Est modéré tandis que le courant froid du Labrador vient apporter sa dense couverture nuageuse. Il est loin le temps des tropiques ! En plus, il y a du travail sur le pont car Groupama 4 enchaîne les virements de bord toutes les deux heures environ, pour rester dans une veine de brise favorable. D'ailleurs le « tricotage » de Franck Cammas et son équipage a porté ses fruits puisque l'équipage français ne concède plus qu'une trentaine de milles sur le leader émirati et surtout, il a dépassé les Espagnols partis plus à l'Est vendredi.

En attendant Noroît

Tout le monde n'avait pas le même point de vue pour aborder cette remontée vers le Nord, en bordure d'un anticyclone positionné sur les bancs de Terre-neuve. Les néo-Zélandais qui avaient réussi à prendre le commandement à l'issue d'un judicieux décalage dans l'Est, ont trop prolongé leur bord en voulant contrôler les Espagnols : ils se sont faits déborder par les partisans de l'Ouest emmenés par les Émiratis fort bien inspirés sur cette septième étape, et les Américains toujours très incisifs. L'option de Franck Cammas et ses hommes de suivre le paquet lorsqu'il était acquis il y a deux jours que le front s'était échappé, leur a finalement permis de limiter la casse et Telefonica a perdu son avantage dans ce louvoyage.

Il y avait encore une petite dizaine de virements de bord à effectuer pour grimper vers la dépression attendue en début de nuit prochaine et il y a toujours du gain à faire avant que le nouveau vent de Nord-Ouest ne vienne caler les trajectoires pour les trois jours à venir. Celui qui arrivera à se positionner le plus au Nord dès la sortie des hautes pressions va décoller en premier. Le jeu consiste donc à s'écarter de l'anticyclone (par l'Est) tout en grimpant vers les Grands Bancs.

À l'exception du voilier chinois désormais trop en retard pour inquiéter le peloton, la flotte va entamer dès dimanche une longue glissade vers les Açores, glissade qui va débuter sous spinnaker dans du Nord-Ouest (15-20 noeuds), se poursuivre par un empannage important quand la brise va tourner à l'Ouest, pour se finir par un vent de travers très rapide au Nord de l'archipel quand le vent va s'orienter au Sud-Ouest. Comme les écarts risquent d'être réduits à une petite trentaine de milles entre les leaders et le duo franco-espagnol lorsque la dépression va arriver, c'est une course de vitesse pure qui se prépare pour la Pentecôte. Et dans ces conditions, Groupama 4 a déjà démontré son aisance...

Position des concurrents de la Volvo Ocean Race sur la septième étape Miami - Lisbonne à 1300 UTC (15h00 heure française) le 26/05/2012

1. Abu Dhabi Ocean Racing - à 1 868,2 milles de l'arrivée
2. Puma - à 19,6 milles du premier
3. Camper - à 26 milles du premier
4. Groupama 4 - à 37,8 milles du premier
5. Telefonica - à 39,8 milles du premier
6. Team Sanya - à 83,7 milles du premier


26/05/2012 16:31:00 © riproduzione riservata








I PIU' LETTI
DELLA SETTIMANA

Est 105: in tempo reale vince Paolo Montefusco su Idrusa

Seconda a tagliare il traguardo Buena Vista di Luigi Pannarale (CUS Bari) e terza Verve Camer di Greco Giuseppe (I.T.N. “A.Vespucci” Gallipoli)

Prima edizione del Trofeo Alberto Depaolini

Una prima edizione condizionata dal maltempo con il forte vento di maestrale che ha portato all'annullamento della prima prova prevista per domenica 24 aprile e ridotto i concorrenti per la regata di lunedì 25 aprile

Matteo Miceli: una vela tra i ghiacci per il "Passaggio a Nord Ovest"

Dal Pacifico all'Atlantico passando per il Mar Glaciale Artico approfittando del temporaneo scioglimento dei ghiacci. Una rotta lunga e pericolosa che Matteo Miceli affronterà su Pachamama

La Duecento fa il pieno di barche

70 barche iscritte ad una settimana dal via, segno di una vela d'altura che rinasce e ritrova consensi e investimenti

LNI Palermo Centro: conclusa "Una Vela Senza Esclusi", Massimo Dighe sul podio

Si è conclusa ieri, Domenica 1 Maggio, la quarta edizione della regata velica per atleti disabili Una Vela Senza Esclusi, patrocinata dalla Presidenza Nazionale LNI e dal Comune di Palermo e organizzata dalla Lega Navale Italiana Sezione Palermo Centro

Giancarlo Pedote: il Vendée Globe passa dai Moth

Da oltre 15m2 a poco più di 2m2; da oltre 4 tonnellate di peso, a soli 30 kg. Il sorprendente 2016 di Giancarlo Pedote: il debutto nell’International Moth Class (IMCA).

Est 105, Indigo si impone in overall

A INDIGO la coppa dell'XI Edizione della regata internazionale di vela d’altura EST 105 Bari - Bocche di Cattaro che ha percorso 111 miglia con un tempo di 14:10:34.

Palermo, Spring test: Jules et Jim leader, Mizar in grande spolvero

Una fastidiosa pioggerellina dà il buon mattino agli atleti delle barche che partecipano agli Spring Test, regate di preparazione ai Campionati Italiani volute dal VelaClub e dal Centro Universitario Sportivo

Palermo: in acqua per la IV edizione di "Una Vela Senza Esclusi"

Si è aperta ieri, 29 Aprile 2016, la quarta edizione di Una Vela Senza Esclusi evento sportivo e sociale diventato ormai un must per la Sezione Palermo Centro della Lega Navale Italiana

Kingii, la boa da polso che ti salva la vita

Kingii Wearable è il più piccolo dispositivo di galleggiamento al mondo, ma quando ci si trova in difficoltà in acqua può fare una grande differenza

Utilizzando questo sito accetti l’uso di cookie per analisi e pubblicità.  Approfondisci