sabato, 31 gennaio 2015

VOLVO OCEAN RACE

VOR: Sur les Grands Bancs

vor sur les grands bancs
redazione

La température est nettement descendue depuis une journée et sur les Grands Bancs, il ne fait plus qu'une douzaine de degrés. La mer devient aussi plus agitée avec le Gulf Stream qui affronte un régime de vent de Nord-Est modéré tandis que le courant froid du Labrador vient apporter sa dense couverture nuageuse. Il est loin le temps des tropiques ! En plus, il y a du travail sur le pont car Groupama 4 enchaîne les virements de bord toutes les deux heures environ, pour rester dans une veine de brise favorable. D'ailleurs le « tricotage » de Franck Cammas et son équipage a porté ses fruits puisque l'équipage français ne concède plus qu'une trentaine de milles sur le leader émirati et surtout, il a dépassé les Espagnols partis plus à l'Est vendredi.

En attendant Noroît

Tout le monde n'avait pas le même point de vue pour aborder cette remontée vers le Nord, en bordure d'un anticyclone positionné sur les bancs de Terre-neuve. Les néo-Zélandais qui avaient réussi à prendre le commandement à l'issue d'un judicieux décalage dans l'Est, ont trop prolongé leur bord en voulant contrôler les Espagnols : ils se sont faits déborder par les partisans de l'Ouest emmenés par les Émiratis fort bien inspirés sur cette septième étape, et les Américains toujours très incisifs. L'option de Franck Cammas et ses hommes de suivre le paquet lorsqu'il était acquis il y a deux jours que le front s'était échappé, leur a finalement permis de limiter la casse et Telefonica a perdu son avantage dans ce louvoyage.

Il y avait encore une petite dizaine de virements de bord à effectuer pour grimper vers la dépression attendue en début de nuit prochaine et il y a toujours du gain à faire avant que le nouveau vent de Nord-Ouest ne vienne caler les trajectoires pour les trois jours à venir. Celui qui arrivera à se positionner le plus au Nord dès la sortie des hautes pressions va décoller en premier. Le jeu consiste donc à s'écarter de l'anticyclone (par l'Est) tout en grimpant vers les Grands Bancs.

À l'exception du voilier chinois désormais trop en retard pour inquiéter le peloton, la flotte va entamer dès dimanche une longue glissade vers les Açores, glissade qui va débuter sous spinnaker dans du Nord-Ouest (15-20 noeuds), se poursuivre par un empannage important quand la brise va tourner à l'Ouest, pour se finir par un vent de travers très rapide au Nord de l'archipel quand le vent va s'orienter au Sud-Ouest. Comme les écarts risquent d'être réduits à une petite trentaine de milles entre les leaders et le duo franco-espagnol lorsque la dépression va arriver, c'est une course de vitesse pure qui se prépare pour la Pentecôte. Et dans ces conditions, Groupama 4 a déjà démontré son aisance...

Position des concurrents de la Volvo Ocean Race sur la septième étape Miami - Lisbonne à 1300 UTC (15h00 heure française) le 26/05/2012

1. Abu Dhabi Ocean Racing - à 1 868,2 milles de l'arrivée
2. Puma - à 19,6 milles du premier
3. Camper - à 26 milles du premier
4. Groupama 4 - à 37,8 milles du premier
5. Telefonica - à 39,8 milles du premier
6. Team Sanya - à 83,7 milles du premier


26/05/2012 16.31.00 © riproduzione riservata





I PIU' LETTI
DELLA SETTIMANA

Matteo Miceli: l'uomo che visse due volte (lo stesso giorno) - VIDEO

Nei tanti paradossi che si vivono nel fare il giro del mondo in barca, c’è quello di vivere la stessa giornata due volte, come sta capitando ora a Matteo Miceli che ha appena passato il meridiano del cambio data

Otranto: VII regata "Più vela per tutti"

Al timone di “Great Expectations”, coadiuvato dal prodiere Gabriele Gorgoni, Sandro Montefusco ha portato l’XYacht412 non proprio in ottima forma nelle ultime regate sul primo gradino del podio

Discovery Route: parte da Portovenere la sfida di Sergio Frattaruolo

Dalle Grazie alla conquista di uno dei più ambiti e prestigiosi record della vela oceanica: è iniziata dal Cantiere Valdettaro la sfida di Calaluna alla Discovery Route.

La nuova Azzurra prende vita a Valencia

Tra meno di due mesi la nuova Azzurra scenderà in mare portando ancora una volta nel vento e tra le onde quel nome che oltre trent’ anni fa fece conoscere la grande vela all’Italia, con la prima partecipazione all’America’s Cup

Garda: Hyak Onlus in gara alla Trans Lac en Du

Si parte alle 17 dal lungolago sulla rotta Salò-Gargnano-Salò. L'organizzazione curata dalla Canottieri Garda in collaborazione con il Circolo Vela Gargnano

Volvo Ocean Race: tutti arrivati e Bolzan prende il 3° posto

Vince Dongfeng, poi Abu Dhabi e terzo il giovane team turco/americano Alvimedica guidato dallo skipper Charlie Enright con Alberto Bolzan, l'unico velista italiano in regata, che ha colto un molto positivo terzo posto

Isaf e Gazprom: per la vela un accordo che vale Yalta

A marzo scadrà la validità del primo giro di sanzioni imposte alla Russia dall’Europa, e i paesi membri dovranno decidere se rinnovarle o meno. Per rinnovarle ci vuole un voto all’unanimità, quindi, grazie all’ISAF, sappiamo già come andrà a finire

La Federazione Italiana Vela "scomunica" la Classe Laser

Il Consiglio Federale, in data 23 gennaio, ha disposto la revoca del riconoscimento dell’Associazione Italiana classe Laser (Assolaser)

Prime regate all'ISAF World Cup di Miami

Al via alla tappa statunitense della Coppa del Mondo delle classi olimpiche e paralimpiche che dopo l’appuntamento di Melbourne ha portato ben 848 velisti nel Sud-Est degli States

Volvo Ocean Race, Dongfeng: "Good Morning Vietnam"

Meno di cinquecento miglia alla linea del traguardo di Sanya per Dongfeng Race Team, sempre alla guida della flotta nel Mar Cinese Meridionale, e che naviga a poca distanza dalla costa vietnamita