venerdí, 27 maggio 2016

VOLVO OCEAN RACE

VOR: Sur les Grands Bancs

vor sur les grands bancs
redazione

La température est nettement descendue depuis une journée et sur les Grands Bancs, il ne fait plus qu'une douzaine de degrés. La mer devient aussi plus agitée avec le Gulf Stream qui affronte un régime de vent de Nord-Est modéré tandis que le courant froid du Labrador vient apporter sa dense couverture nuageuse. Il est loin le temps des tropiques ! En plus, il y a du travail sur le pont car Groupama 4 enchaîne les virements de bord toutes les deux heures environ, pour rester dans une veine de brise favorable. D'ailleurs le « tricotage » de Franck Cammas et son équipage a porté ses fruits puisque l'équipage français ne concède plus qu'une trentaine de milles sur le leader émirati et surtout, il a dépassé les Espagnols partis plus à l'Est vendredi.

En attendant Noroît

Tout le monde n'avait pas le même point de vue pour aborder cette remontée vers le Nord, en bordure d'un anticyclone positionné sur les bancs de Terre-neuve. Les néo-Zélandais qui avaient réussi à prendre le commandement à l'issue d'un judicieux décalage dans l'Est, ont trop prolongé leur bord en voulant contrôler les Espagnols : ils se sont faits déborder par les partisans de l'Ouest emmenés par les Émiratis fort bien inspirés sur cette septième étape, et les Américains toujours très incisifs. L'option de Franck Cammas et ses hommes de suivre le paquet lorsqu'il était acquis il y a deux jours que le front s'était échappé, leur a finalement permis de limiter la casse et Telefonica a perdu son avantage dans ce louvoyage.

Il y avait encore une petite dizaine de virements de bord à effectuer pour grimper vers la dépression attendue en début de nuit prochaine et il y a toujours du gain à faire avant que le nouveau vent de Nord-Ouest ne vienne caler les trajectoires pour les trois jours à venir. Celui qui arrivera à se positionner le plus au Nord dès la sortie des hautes pressions va décoller en premier. Le jeu consiste donc à s'écarter de l'anticyclone (par l'Est) tout en grimpant vers les Grands Bancs.

À l'exception du voilier chinois désormais trop en retard pour inquiéter le peloton, la flotte va entamer dès dimanche une longue glissade vers les Açores, glissade qui va débuter sous spinnaker dans du Nord-Ouest (15-20 noeuds), se poursuivre par un empannage important quand la brise va tourner à l'Ouest, pour se finir par un vent de travers très rapide au Nord de l'archipel quand le vent va s'orienter au Sud-Ouest. Comme les écarts risquent d'être réduits à une petite trentaine de milles entre les leaders et le duo franco-espagnol lorsque la dépression va arriver, c'est une course de vitesse pure qui se prépare pour la Pentecôte. Et dans ces conditions, Groupama 4 a déjà démontré son aisance...

Position des concurrents de la Volvo Ocean Race sur la septième étape Miami - Lisbonne à 1300 UTC (15h00 heure française) le 26/05/2012

1. Abu Dhabi Ocean Racing - à 1 868,2 milles de l'arrivée
2. Puma - à 19,6 milles du premier
3. Camper - à 26 milles du premier
4. Groupama 4 - à 37,8 milles du premier
5. Telefonica - à 39,8 milles du premier
6. Team Sanya - à 83,7 milles du premier


26/05/2012 16:31:00 © riproduzione riservata








I PIU' LETTI
DELLA SETTIMANA

Napoli: Scugnizza vince il Campionato Nazionale del Tirreno

È Scugnizza Total Lubmarine, di Enzo De Blasio, la barca vincitrice del Campionato Nazionale del Tirreno concluso oggi nel golfo di Napoli. Secondo a pari punti Selene Alifax, di Massimo de Campo poi Sagola Biotrading, di Peppe Fornic

Andrea Mura verso Riva per la "1000 Vele per Garibaldi"

Partenza sabato per la regata Rivadi Traiano /Caprera, che si concluderà con due triengoli di 15 miglia tra le isole della Maddalena - (nella foto Andrea Mura in navigazione oggi su Ubiquity-Vento di Sardegna)

Al via la partnership tra Lunatika Sailing Team e NTT Data Italia

Lunatika, vincitrice del Campionato italiano offshore 2015 della Federazione italiana vela, nella categoria per due, ha da sempre sviluppato l'idea di coniugare allo sport e alla vela, l'innovazione digitale e tecnologica

Gavitello: Parma in testa, CNRT insidia il 2° posto a YC Costa Smeralda

I vincitori di giornata in IRC sono il First 45 Vahiné 7 di Francesco Raponi (CNRT) e il J122 Chestress3 di Giancarlo Ghislanzoni (YCI)

Va a Enfant Terrible la prima tappa del Farr 40 International Circuit

Si è chiusa con la netta affermazione di Enfant Terrible-Adria Ferries (Rossi-Vascotto, 1-2-1) la prima tappa del Farr 40 International Circuit, evento organizzato da D-Marin Mandolina a Sebenico

Settimana dei Tre Golfi: Scugnizza Total Lubmarine subito al commando

Il vento, 15 nodi, instabile per direzione, figlio di una perturbazione ancora in corso nel golfo, ha consentito subito il via alle operazioni di partenza ma obbligato un cambio di percorso nella seconda bolina

Gavitello d'Argento: vince Parma seguito da YCCS e CN Riva di Traiano

Lo YC Parma è primo con 273.2 punti e seguito in classifica dallo Yacht Club Costa Smeralda (Thetis, Mela e Ulika) con 267.75 punti e dal Circolo Nautico Riva di Traiano (Duende AM, Vahiné 7 e Vulcano2) con 224.5

Palermo-Montecarlo, già 18 iscritti

Boom anche per le richieste di imbarco, da parte di velisti disponibili alla regata: ben 43 contatti sono pubblicati nel menu “Info Utili” del sito della regata

Punta Ala: partito il Gavitello d'Argento

Al comando lo Yacht Club Parma (Giumat+2, Stella e WB Five) con 129.9 punti, seguito dallo Yacht Club Costa Smeralda (Thetis, Mela e Ulika) con 113.6 punti e dal Circolo Nautico Riva di Traiano (Duende AM, Vahiné 7 e Vulcano2) con 103.7 punti

LegaVela a Salò: vince Barcola e Grignano

La Società Velica di Barcola e Grignano con Michele Paoletti, Mitja Gialuz, Alessandro Bonifacio e Diego “Didi” Furlan ha vinto la selezione di Salò della Lega Italiana Vela

Utilizzando questo sito accetti l’uso di cookie per analisi e pubblicità.  Approfondisci