venerdí, 4 settembre 2015


ARGOMENTI
IN EVIDENZA

dinghy    marina militare    perini cup    centomiglia    regate    yacht club costa smeralda    classi olimpiche    yacht    press    salone di genova    j24    vela    campionati nazionali    circolo vela gargnano    finn    orc   

VOLVO OCEAN RACE

Vor: changement de cap

vor changement de cap
Redazione

« On est dans une phase difficile même si l'étape n'est pas trop dure pour l'instant. On vient de changer d'option, puisque auparavant, nous avions l'espoir de pouvoir aller tout droit vers Lisbonne. Mais la porte s'est refermée et nous avons empanné pour partir vers le Nord. Le vent d'Ouest est assez mou (10-12 noeuds) sur une mer plate. On va plutôt bien même si ce n'est pas assez par rapport à certains de nos concurrents. La route s'annonce plus longue que prévue ! » indiquait Charles Caudrelier lors de la vacation radio de ce jeudi midi.

Route à 90°
De fait, le front que Groupama 4 pensait pouvoir accrocher dans son Est est désormais trop loin pour espérer conserver des vents de secteur Sud-Ouest un peu plus soutenus. Derrière, la brise a tourné à l'Ouest et il a fallu choisir entre un bord vers le Nord ou vers le Sud-Est. Le choix a été rapidement fait puisque toute la flotte tente de se recaler vers les bancs de Terre-Neuve. Les Espagnols ont profité de ce renversement de situation pour se caler devant l'étrave de Franck Cammas et son équipage, tandis que le peloton est déjà à plus de vingt milles dans leur Ouest. De nouveau, il n'y a plus trop d'option à prendre si ce n'est anticiper sur l'arrivée d'un anticyclone qui va s'installer sur les bancs de Terre-Neuve.
« Depuis le départ de Miami, il y a toujours deux options au Nord et au Sud, mais cette dernière était liée à un planning vitesse que personne n'a pu respecter pour rattraper un front. Comme nous n'avons pas réussi à le rejoindre (alors qu'on y croyait encore hier) parce que nous sommes tombés dans une molle et que le phénomène a accéléré, on a changé d'option et ça remet un peu les compteurs à zéro... Tout le monde cherche désormais à gagner dans le Nord. On avait fait un très bon début de parcours, et ce n'est pas très agréable à vivre de constater que tous nos efforts ont été annihilés en quelques heures. Telefonica a eu un peu plus de vent que nous, mais il est aussi très rapide à cette allure et il navigue très bien. »

Une étape plus longue
Ce changement de cap va provoquer un net ralentissement et Lisbonne sera plus loin que prévu ! Le vent de secteur Ouest va perdurer une bonne journée avant que Groupama 4 soit contraint de contourner une bulle de calmes sous les bancs de Terre-Neuve : c'est contre le vent que la flotte va se départager dans un flux de Nord-Est d'une vingtaine de noeuds... Et ce n'est qu'après la zone d'exclusion des glaces que le rythme va de nouveau s'accélérer quand un nouveau régime de Nord-Ouest va glisser en provenance du Labrador.
« Ces prochaines heures s'annoncent assez molles et dès qu'il y aura du vent, ce sera au près ! On ne repartira au portant qu'après avoir évité une zone de calmes, mais la brise ne sera pas très forte. Nous n'irons pas vite vers le but avant trois jours, mais les choses peuvent encore changer ! Nous n'arriverons pas à Lisbonne en début de semaine comme prévu il y a seulement 24h... » concluait Charles Caudrelier.






24/05/2012 16:14:00 © riproduzione riservata








I PIU' LETTI
DELLA SETTIMANA

GC32, Civitavecchia: Spindrift fa suo il primo giorno di regate

Bello lo spettacolo dei cat volanti davanti al Forte Michelangelo. Domani sarà in acqua per provare l'ebrezza dei foil anche Matteo Miceli

Rio 2016: cosa si apetta per togliere la vela da Guanabara?

Così è ridotta la coscia di Erik Heil, velista tedesco bronzo nei 49er ai Test Event di Rio nell'inquinatissima baia di Guanabara

Terza giornata di regate al Campionato Italiano Assoluto di vela d'altura

Civitanova Marche continua a regalare condizioni perfette anche per la terza e penultima giornata di regate del Campionato Italiano Assoluto di Vela d'Altura

Safram vola a tempo di record nel 49° trofeo Gorla

Lo scafo battende bandiera della Società nautica Ginevra con lo skipper Rodolphe Gautier ha preceduto l'altro catamarano, l'M 32 Iteligence dei tedeschi Sach. Safram è un Ventilo M1 di 35 piedi costruito dal cantiere Persico

Gargnano: oggi regata costiera, domani il 49° trofeo Gorla

La vittoria è andata a Clandesteam di Oscar Tonoli e Luca Valerio che per tutta la gara hanno battagliato contro Grifo, il leggendario scafo firmato da Bruce Farr e condotto da un gruppo di giovani guidati da Leonardo Larcher

Per Gaetano Mura "Le favole inizano a Cabras"

Il velista sardo è tra i protagonisti del film documentario “Le Favole iniziano a Cabras” del regista Raffaello Fusaro

GC32: un mini skipper per Alinghi in una giornata da dimenticare

Alcuni Optimist si sono affiancati alla barca svizzera e Morgan Larson ha fatto salire a bordo i giovani velisti

Altura: assegnati i titoli italiani a Civitanova Marche

Dopo quattro giorni di vela e un totale di sette regate su percorso a bastone portate a termine dalla flotta di 46 barche in condizioni meteomarine sempre eccellenti, va quindi in archivio un Campionato che resterà nella memoria

Napoli: Carlo Varelli nuovo Presidente del Club Nautico della Vela

Trentacinque anni, medico, Carlo Varelli è il Presidente di uno dei circoli più antichi di Napoli: il Club Nautico della Vela

America's Cup: a Göteborg vince New Zealand

Emirates Team New Zealand ha messo insieme una super domenica in Svezia, per arrivare in cima alla classifica e vincere la Louis Vuitton America Cup World Series di Göteborg

Utilizzando questo sito accetti l’uso di cookie per analisi e pubblicità.  Approfondisci