lunedí, 30 marzo 2015


ARGOMENTI
IN EVIDENZA

figaro    nacra 17    vela olimpica    ufo22    campionati invernali    2.4mr    vele d'epoca    match race    classe europe    derive    meteo    volvo ocean race    vela oceanica    solitari    regate    j70    aziende    ucina    protagonist    circoli velici   

VOLVO OCEAN RACE

Vor: changement de cap

vor changement de cap
Redazione

« On est dans une phase difficile même si l'étape n'est pas trop dure pour l'instant. On vient de changer d'option, puisque auparavant, nous avions l'espoir de pouvoir aller tout droit vers Lisbonne. Mais la porte s'est refermée et nous avons empanné pour partir vers le Nord. Le vent d'Ouest est assez mou (10-12 noeuds) sur une mer plate. On va plutôt bien même si ce n'est pas assez par rapport à certains de nos concurrents. La route s'annonce plus longue que prévue ! » indiquait Charles Caudrelier lors de la vacation radio de ce jeudi midi.

Route à 90°
De fait, le front que Groupama 4 pensait pouvoir accrocher dans son Est est désormais trop loin pour espérer conserver des vents de secteur Sud-Ouest un peu plus soutenus. Derrière, la brise a tourné à l'Ouest et il a fallu choisir entre un bord vers le Nord ou vers le Sud-Est. Le choix a été rapidement fait puisque toute la flotte tente de se recaler vers les bancs de Terre-Neuve. Les Espagnols ont profité de ce renversement de situation pour se caler devant l'étrave de Franck Cammas et son équipage, tandis que le peloton est déjà à plus de vingt milles dans leur Ouest. De nouveau, il n'y a plus trop d'option à prendre si ce n'est anticiper sur l'arrivée d'un anticyclone qui va s'installer sur les bancs de Terre-Neuve.
« Depuis le départ de Miami, il y a toujours deux options au Nord et au Sud, mais cette dernière était liée à un planning vitesse que personne n'a pu respecter pour rattraper un front. Comme nous n'avons pas réussi à le rejoindre (alors qu'on y croyait encore hier) parce que nous sommes tombés dans une molle et que le phénomène a accéléré, on a changé d'option et ça remet un peu les compteurs à zéro... Tout le monde cherche désormais à gagner dans le Nord. On avait fait un très bon début de parcours, et ce n'est pas très agréable à vivre de constater que tous nos efforts ont été annihilés en quelques heures. Telefonica a eu un peu plus de vent que nous, mais il est aussi très rapide à cette allure et il navigue très bien. »

Une étape plus longue
Ce changement de cap va provoquer un net ralentissement et Lisbonne sera plus loin que prévu ! Le vent de secteur Ouest va perdurer une bonne journée avant que Groupama 4 soit contraint de contourner une bulle de calmes sous les bancs de Terre-Neuve : c'est contre le vent que la flotte va se départager dans un flux de Nord-Est d'une vingtaine de noeuds... Et ce n'est qu'après la zone d'exclusion des glaces que le rythme va de nouveau s'accélérer quand un nouveau régime de Nord-Ouest va glisser en provenance du Labrador.
« Ces prochaines heures s'annoncent assez molles et dès qu'il y aura du vent, ce sera au près ! On ne repartira au portant qu'après avoir évité une zone de calmes, mais la brise ne sera pas très forte. Nous n'irons pas vite vers le but avant trois jours, mais les choses peuvent encore changer ! Nous n'arriverons pas à Lisbonne en début de semaine comme prévu il y a seulement 24h... » concluait Charles Caudrelier.






24/05/2012 16.14.00 © riproduzione riservata





I PIU' LETTI
DELLA SETTIMANA

America's Cup, AC 45 o AC 62: le dimensioni contano

Via gli AC 62 e dentro gli AC 45: la Coppa America riduce le dimensioni degli scafi

Volvo Ocean Race: notte di paura in oceano

Abu Dhabi Ocean Racing ha perso il controllo della barca due volte mentre MAPFRE, Team SCA e Dongfeng Race Team sono stati vittime di “Chinese gybe” ossia strambate involontarie rese ancora più pericolose dalla posizione della chiglia basculante

Roma per 2, "Bienvenue aux Figaro"

Cresce la partecipazione straniera con l’iscrizione di due Figaro della base de La Grande Motte, che si aggiungono al solitario Hugues Le Cardinal e al Pogo 40 del tedesco Konrad Schwingenstein

Olimpiadi della vela 2024: ci credono anche il Parco dell'Asinara e Castelsardo

Continuano le manifestazione a sostegno della candidatura del Nord-Ovest Sardegna a ospitare le Olimpiadi della vela 2024

Il VOR 70 SFS II (ex Puma) vince a Saint Tropez la 900 Nautiques

Alle 5:16 di questa mattina il VOR 70 SFS II di Lionel Péan ha tagliato per primo il traguardo posto davanti alla torre del Portalet a Saint Tropez, vincendo in tempo reale la 6a edizione della 900 Nautiques de St. Tropez

Volvo Ocean Race: in aiuto degli oceani

I sei team della Volvo Ocean Race hanno rubato qualche momento alla dura navigazione nell'oceano del sud per contribuire a un'importante progetto ambientale.

La solidarietà è un "vizio" per i solitari. Gaetano Mura sul naufragio di Stephanie Alrane

Gaetano Mura: "Quando ho avuto dei problemi in Spagna l'amica e velista Anna Corbella ha fatto di tutto per aiutarmi, si è fatta in quattro e quando l'ho rigraziata mi ha detto che era normale, perché i Mini sono la sua famiglia"

Enrico Passoni domina la prima tappa della Coppa Italia Finn ad Anzio

36 Finn si sono affrontati in due belle giornate ed il campo di regata di Anzio si è dimostrato ancora una volta ideale, con bel vento, onda impegnativa e oscillazioni del vento che hanno reso le varie prove difficili tatticamente

Roma, riapre lo storico Ostello della Gioventù del Foro Italico?

Roma Capitale, finalmente accoglie l’appello dell'AIG che plaude alle dichiarazioni dell'Assessore ai Servizi Sociali, Francesca Danese. Dipendenti in cassa integrazione da gennaio 2011

Volvo Ocean Race: sulla linea dei ghiacci

I sei team impegnati nella quinta tappa della Volvo Ocean Race, manovrano al limite della linea dei ghiacci, con un vento leggero che non ci si aspetterebbe a queste latitudini.