domenica, 5 luglio 2015


ARGOMENTI
IN EVIDENZA

centomiglia    porti turistici    italiavela    press    sb20    regate    attualità    cowes week    470    rimini corfù rimini    altura    melges 24    fincantieri    garda    meteo    vela olimpica    dinghy   

VOLVO OCEAN RACE

Vor: changement de cap

vor changement de cap
Redazione

« On est dans une phase difficile même si l'étape n'est pas trop dure pour l'instant. On vient de changer d'option, puisque auparavant, nous avions l'espoir de pouvoir aller tout droit vers Lisbonne. Mais la porte s'est refermée et nous avons empanné pour partir vers le Nord. Le vent d'Ouest est assez mou (10-12 noeuds) sur une mer plate. On va plutôt bien même si ce n'est pas assez par rapport à certains de nos concurrents. La route s'annonce plus longue que prévue ! » indiquait Charles Caudrelier lors de la vacation radio de ce jeudi midi.

Route à 90°
De fait, le front que Groupama 4 pensait pouvoir accrocher dans son Est est désormais trop loin pour espérer conserver des vents de secteur Sud-Ouest un peu plus soutenus. Derrière, la brise a tourné à l'Ouest et il a fallu choisir entre un bord vers le Nord ou vers le Sud-Est. Le choix a été rapidement fait puisque toute la flotte tente de se recaler vers les bancs de Terre-Neuve. Les Espagnols ont profité de ce renversement de situation pour se caler devant l'étrave de Franck Cammas et son équipage, tandis que le peloton est déjà à plus de vingt milles dans leur Ouest. De nouveau, il n'y a plus trop d'option à prendre si ce n'est anticiper sur l'arrivée d'un anticyclone qui va s'installer sur les bancs de Terre-Neuve.
« Depuis le départ de Miami, il y a toujours deux options au Nord et au Sud, mais cette dernière était liée à un planning vitesse que personne n'a pu respecter pour rattraper un front. Comme nous n'avons pas réussi à le rejoindre (alors qu'on y croyait encore hier) parce que nous sommes tombés dans une molle et que le phénomène a accéléré, on a changé d'option et ça remet un peu les compteurs à zéro... Tout le monde cherche désormais à gagner dans le Nord. On avait fait un très bon début de parcours, et ce n'est pas très agréable à vivre de constater que tous nos efforts ont été annihilés en quelques heures. Telefonica a eu un peu plus de vent que nous, mais il est aussi très rapide à cette allure et il navigue très bien. »

Une étape plus longue
Ce changement de cap va provoquer un net ralentissement et Lisbonne sera plus loin que prévu ! Le vent de secteur Ouest va perdurer une bonne journée avant que Groupama 4 soit contraint de contourner une bulle de calmes sous les bancs de Terre-Neuve : c'est contre le vent que la flotte va se départager dans un flux de Nord-Est d'une vingtaine de noeuds... Et ce n'est qu'après la zone d'exclusion des glaces que le rythme va de nouveau s'accélérer quand un nouveau régime de Nord-Ouest va glisser en provenance du Labrador.
« Ces prochaines heures s'annoncent assez molles et dès qu'il y aura du vent, ce sera au près ! On ne repartira au portant qu'après avoir évité une zone de calmes, mais la brise ne sera pas très forte. Nous n'irons pas vite vers le but avant trois jours, mais les choses peuvent encore changer ! Nous n'arriverons pas à Lisbonne en début de semaine comme prévu il y a seulement 24h... » concluait Charles Caudrelier.






24/05/2012 16:14:00 © riproduzione riservata








I PIU' LETTI
DELLA SETTIMANA

ItaliaVela 110 è su AppStore e Google Play

E’ ON LINE ITALIAVELA N. 110/111 - Disponibile su iPad e iPhone e su tutti i dispositivi Android a € 0,89 L’App gratuita, può essere scaricata anche da iTunes o da Google Play

Venezia: concluso il III Trofeo Principato di Monaco – Special Edition “Vele d’Epoca in Laguna”

La manifestazione velica, alla quale hanno preso parte ben 17 barche ospitate nel Marina di Sant’Elena e suddivise in tre classi, si è svolta in condizioni meteo ottime

La Roma Giraglia si conclude con un Manuel Brinati Superstar

Manuel Brinati, 13 anni, in coppia con il padre Valerio, ha vinto la Roma Giraglia overall in doppio. In equipaggio, successi di Libertine (ORC) e Sir Biss (IRC)

Rimini-Corfù-Rimini, un gradito ritorno

Ritorna la Rimini-Corfù-Rimini dopo 14 anni e sarà festa insieme alla Notte Rosa

ORCi: Enfant Terrible-Minoan Lines si conferma leader

L' ORCi World Championship 2015 riprenderà domani con la disputa della prova offshore, che impegnerà i team anche nel corso della nottata tra mercoledì e giovedì

Caorle: 50-80-200-500, la vela al metro

A Caorle il CNSM ha moltiplicato le regate: il mare è sempre quello, ma quante miglia percorrerne lo scegliete voi

ORCi World Championship 2015: Enfant Terrible inizia bene

Tanto caldo, vento medio-leggero, due prove completate e il campione uscente, Enfant Terrible-Minoan Lines (3-2), che inizia l'ORCi World Championship 2015 da leader

Flying Dutchman: i fratelli Nicola e Francesco Vespasiani sono campioni tricolore

“Si è trattato di un Campionato difficile e con un livello molto alto.” hanno commentato i fratelli Vespasiani (per Nicola questo è il settimo titolo tricolore FD mentre per Francesco è il nono)

Volvo Ocean Race: Matt Knighton è il miglior onboard reporter

Matt Knighton di Abu Dhabi Ocean Racing ha vinto l'Inmarsat Onboard Reporter (OBR) Award della Volvo Ocean Race 2014/15, che premia il miglior lavoro di giornalismo svolto da bordo delle barche del giro del mondo a vela

Simone Ferrarese ritorna alla Stena Match Cup in Svezia

Gli organizzatori del Stena Match Cup Sweden gli hanno riservato una wild card e il giovane skipper italiano tornerà quindi a duellare nelle acque svedesi di Marstrand

Utilizzando questo sito accetti l’uso di cookie per analisi e pubblicità.  Approfondisci