mercoledí, 22 ottobre 2014


ARGOMENTI
IN EVIDENZA

soldini    meteo    optimist    vela olimpica    riva di traiano    invernali    solidarietà    star    ufo22    volvo ocean race    vela oceanica    mini 6.50    guardia costiera    aziende    windsurf    circolo canottieri aniene    match race    veleziana    d-one    matteo miceli   

VOLVO OCEAN RACE

Vor: changement de cap

vor changement de cap
Redazione

« On est dans une phase difficile même si l'étape n'est pas trop dure pour l'instant. On vient de changer d'option, puisque auparavant, nous avions l'espoir de pouvoir aller tout droit vers Lisbonne. Mais la porte s'est refermée et nous avons empanné pour partir vers le Nord. Le vent d'Ouest est assez mou (10-12 noeuds) sur une mer plate. On va plutôt bien même si ce n'est pas assez par rapport à certains de nos concurrents. La route s'annonce plus longue que prévue ! » indiquait Charles Caudrelier lors de la vacation radio de ce jeudi midi.

Route à 90°
De fait, le front que Groupama 4 pensait pouvoir accrocher dans son Est est désormais trop loin pour espérer conserver des vents de secteur Sud-Ouest un peu plus soutenus. Derrière, la brise a tourné à l'Ouest et il a fallu choisir entre un bord vers le Nord ou vers le Sud-Est. Le choix a été rapidement fait puisque toute la flotte tente de se recaler vers les bancs de Terre-Neuve. Les Espagnols ont profité de ce renversement de situation pour se caler devant l'étrave de Franck Cammas et son équipage, tandis que le peloton est déjà à plus de vingt milles dans leur Ouest. De nouveau, il n'y a plus trop d'option à prendre si ce n'est anticiper sur l'arrivée d'un anticyclone qui va s'installer sur les bancs de Terre-Neuve.
« Depuis le départ de Miami, il y a toujours deux options au Nord et au Sud, mais cette dernière était liée à un planning vitesse que personne n'a pu respecter pour rattraper un front. Comme nous n'avons pas réussi à le rejoindre (alors qu'on y croyait encore hier) parce que nous sommes tombés dans une molle et que le phénomène a accéléré, on a changé d'option et ça remet un peu les compteurs à zéro... Tout le monde cherche désormais à gagner dans le Nord. On avait fait un très bon début de parcours, et ce n'est pas très agréable à vivre de constater que tous nos efforts ont été annihilés en quelques heures. Telefonica a eu un peu plus de vent que nous, mais il est aussi très rapide à cette allure et il navigue très bien. »

Une étape plus longue
Ce changement de cap va provoquer un net ralentissement et Lisbonne sera plus loin que prévu ! Le vent de secteur Ouest va perdurer une bonne journée avant que Groupama 4 soit contraint de contourner une bulle de calmes sous les bancs de Terre-Neuve : c'est contre le vent que la flotte va se départager dans un flux de Nord-Est d'une vingtaine de noeuds... Et ce n'est qu'après la zone d'exclusion des glaces que le rythme va de nouveau s'accélérer quand un nouveau régime de Nord-Ouest va glisser en provenance du Labrador.
« Ces prochaines heures s'annoncent assez molles et dès qu'il y aura du vent, ce sera au près ! On ne repartira au portant qu'après avoir évité une zone de calmes, mais la brise ne sera pas très forte. Nous n'irons pas vite vers le but avant trois jours, mais les choses peuvent encore changer ! Nous n'arriverons pas à Lisbonne en début de semaine comme prévu il y a seulement 24h... » concluait Charles Caudrelier.






24/05/2012 16.14.00 © riproduzione riservata





I PIU' LETTI
DELLA SETTIMANA

Parte domenica da Riva di Traiano il giro del mondo di Matteo Miceli

Oltre 28.000 le miglia teoriche da percorrere da Roma a Roma, molte di più delle 24.300 "dell’originale", ovvero del Vendée Globe che parte da Les Sables d’Olonne

Pendragon Alilaguna conquista la Veleziana 2014

Subito dietro Pendragon è il piccolo Illyteca di Marino Quaiat timonato da Adriano Condello, vero outsider di giornata e dominatore della categoria 1. A completare il podio è Idrusa Brinmarshop di Paolo Montefusco - ph. Matteo Bertolin

Matteo Miceli: "Mo' torno"

Partenza per il giro del mondo in solitario di Matteo Miceli. Tempo stimato 5 mesi

Sailing Champions League: il Circolo Canottieri Aniene a Copenhagen

Il Circolo Canottieri Aniene schiera la sua squadra con atleti che cercheranno di ben figurare a questa kermesse internazionale molto prestigiosa che andrà in scena a Copenhagen da venerdì a domenica

Middle Sea Race: da Malta un saluto di Sergio Frattaruolo a Matteo Miceli

La nostra tensione per la Rolex Middle Sea Race è nulla in confronto alla sua. Noi abbiamo altri 4 Class 40 da superare, Matteo ha invece 4 Oceani

Una Veleziana da record

A poche ore dalla chiusura ufficiale delle iscrizioni della Veleziana 2014 il numero di partecipanti ha raggiunto i 147, che potrebbero ancora aumentare visto che il Comitato Organizzatore ha deciso di accettare anche i ritardatari

Vendée Globe: i foils ammessi sulle barche della prossima edizione

L'Assemblea Generale della classe IMOCA, riunitasi ieri mercoledì 15 ottobre a Nantes ha confermato le linee guida indicate nel 2013 fino al termine del Vendée Globe 2016/2017. Le appendici restano libere

Partita la Middle Sea Race: bene le italiane B2 e Amapola

In tempo reale in testa c'è il solito Esimit Europa 2 che ha però perso la partenza contro Ran V

Middle Sea Race: la prima volta di Vincenzo Onorato ed il suo Mascalzone Latino

Vincenzo Onorato: “È la mia prima volta alla Middle Sea Race. Ho sempre sentito parlare di questa regata con grande entusiasmo e finalmente eccoci qua"

Record Atlantico: Giovanni Soldini in lotta con il tempo

A 24 ore dalla partenza da New York, Maserati è entrata finalmente nel vento, quando mancano 2470 su 2880 miglia a Lizard Point, estremo lembo occidentale dell'Inghilterra e punto di arrivo del record del nord Atlantico